Marion, Assistante Chef de Produit chez Leroy Merlin

10469392_10204114547528506_3836102077966792997_n

Raconte-moi ton parcours avant d’entrer à l’IMMD (quel type de bac et quelles études si l’entrée à l’IMMD ne s’est pas faite en première année)
Je sors d’un bac ES spéc Espagnol. Une fois le bac en poche, je me suis dirigée vers une fac de langues étrangères (LEA) anglais et espagnol. Je ne m’étais totalement pas destinée à rentrer dans une filière commerce. Au cours de ces années de licence, nous avions des matières tertiaires telles que le droit, la logistique et le marketing.
J’ai tout de suite accroché avec le marketing ! Au terme de ces trois années de licence coupées d’une année de césure en tant que fille au pair à Londres et de 6 mois passés en Erasmus en Espagne, j’ai décidé de ne pas poursuivre le master qui en découlait.
J’avais une connaissance qui était dans une filière commerce au sein du CNAM (Centre National des Arts et Métiers) et qui m’avait dit qu’ils ouvraient une nouvelle filière spécialisée en Marketing. Je me suis renseignée, J’ai déposé mon dossier et j’ai été accepté. J’ai réalisé cette première année de Master Responsable marketing en alternance en tant qu’assistante export dans une société exportatrice de produits phytosanitaires. Pas de rapports me direz-vous. Mais mon mémoire était axé sur l’introduction des gammes de cette société en Ukraine; le combo parfait au final !
Suite à ce stage, j’ai voulu me spécialiser sur le produit et les achats. Je suis arrivée par hasard à l’IMMD. Quelqu’un de mon entourage y était déjà depuis un an sur le cursus management. L’année de mon master 2, la filière marketing du distributeur ouvrait.
Je me suis renseignée, le programme donnait envie. J’ai passé un entretien en français et en anglais et voilà comment je suis arrivée chez les IMMDiens.

Pourquoi as-tu choisi l’IMMD?
J’ai choisi cette école car les cours étaient attrayants et aussi car l’école était petite au début. Ce qui laissait entrevoir davantage de proximité entre élèves et enseignants. Un bon point pour creuser et échanger sur des sujets si besoin
De plus, il ne s’agissait pas d’enseignants « basiques » mais de professionnels ou chercheurs. Idéal pour l’ouverture d’esprit, pour avoir de nouveaux angles de vus mais aussi pour travailler avec une réalité terrain
Je voulais intégrer une centrale d’achat et avoir une école qui a déjà des partenariats avec de grandes enseignes  était une aubaine !

Comment as-tu connu l’IMMD?
Par une connaissance.

Quel a été ton parcours à l’IMMD
J’y suis seulement rentrée en Master 2 alternance spécialité Marketing du Distributeur.

Qu’est ce qui fait la différence de l’IMMD? Sa qualité distincte?
La première qualité pour moi est de nous confronter à des personnes de terrain, des personnes qui travaillent dans les milieux étudiés. Avoir des professionnels devant soi à qui on doit présenter des projets crante quand même le niveau. On fait au max pour donner le meilleur.
On nous a également beaucoup appris à travailler efficacement en réactivité et en équipe : un sujet, une heure de mise en place, une présentation ppt …
Il y avait aussi le jeu d’entreprise qui était vraiment un gros défi ! Épuisant mais intéressant ! Différentes équipes s’affrontant sur un même thème avec des délais impartis ! Super pour voir son potentiel de créativité, de réactivité et pour jauger son aptitude à travailler en équipe ou non

Présente nous ton entreprise et ton poste.
Je travaille en centrale d’achat chez Leroy Merlin.
Leroy Merlin est une grande et belle société dans laquelle les valeurs humaines sont fortes. Nous avons un vrai ADN avec de fortes convictions. Leroy Merlin est une entreprise en mouvement avec des projets internes forts qui donnent la possibilité à chaque collaborateur d’apporter ses idées, de les pousser et de les réaliser. Je suis très attachée à mon entreprise car je me retrouve dans ces valeurs et cela me donne envie de contribuer au maximum à sa croissance.
J’occupe mon poste actuel d’assistante produit depuis 3 ans et demi. Je travaille donc étroitement avec le chef de produit.
Mes missions sont assez variées ! Il y a la partie contractuelle et comptable ( gestion des clôtures des RFA et gestion des contrats annuels sur mon périmètre fournisseur), je m’occupe ensuite des produits d’opérations commerciales (création de l’offre jusqu’à sa parution en tract), le référencement produit et tout ce qui tourne autour de la création, gestion et suivi des atterrissages des nouvelles gammes, ainsi que de l’existante.
Le binôme produit étant au cœur de tout, je suis en relation avec tous les experts métiers : log, qualité, opérations commerciales, juridique, internet, contrôle de gestion…mais aussi bien évidemment avec les magasins et les fournisseurs.
J’ai un périmètre produit très large: mon portefeuille produit comprend plus de 10 000 références.
C’est un poste stimulant, multitâche et qui permet de monter en compétence sur beaucoup de sujets.

Quel est ton projet à court terme ou à moyen terme?
Mon projet est de devenir Chef de Produit chez Leroy Merlin. On parlera plus tôt de long terme car il faut une certaine expertise pour arriver à ce poste !

Que penses-tu du nouveau campus?
Pour être honnête : aucune idée ! Je ne l’ai pas encore vu. Jeune Maman, je n’ai pas pu me rendre à la soirée qui avait été organisée.

Quel est le stage qui t’a le plus marqué et pourquoi?
Le stage le plus marquant fut celui réalisé à la centrale d’achat de Norauto car j’ai pu développer une réelle expertise autour de la data produit. C’est d’ailleurs cette compétence qui m’a amené chez Leroy Merlin en premier lieu. J’ai eu un chef qui prenait les rênes de ce nouveau poste lors de mon arrivée et c’est ensemble que nous avons créé le métier et construit les missions. L’approche produit et web était passionnante !

Que pourrais-tu dire à un étudiant qui envisagerait d’intégrer l’IMMD?
Je lui recommanderai pour la simple et bonne raison que c’est une école qui rend, à mon sens, débrouillard!
Le plus de cette école était de faire régulièrement des projets et des PPT. Ça paraît « bête » mais arriver en entreprise en sachant faire une présentation hyper percutante avec des mots clés, ça fait gagner beaucoup de temps et ça s’apprend !
J’ai réellement apprécié l’enseignement du « vrai ». J’entends par là, apprendre avec quelqu’un travaillant dans les domaines étudiés, quelqu’un de salarié dans une entreprise qui prend de son temps pour venir nous apprendre ce qu’on attend de nous une fois sortie de nos petits classeurs et petite trousse scolaire.