Quels sont les métiers de l’industrie qui recrutent ?

les métiers de l’industrie qui recrutent

Le marché du travail est dans sa meilleure forme depuis la Grande Récession de 2008. Le taux de chômage n’est que de 6,5% en Europe (2018), son niveau le plus bas depuis une décennie. Les employeurs ont crée plusieurs milliers d’offres d’emplois au cours de la dernière année. Tout cela reflète un redressement remarquable du creux de la récession. Au cours duquel les employeurs ont supprimé plusieurs emplois et le taux de chômage a atteint 10% en moyenne. Ceci est la première fois qu’il atteignait une valeur à deux chiffres en un quart de siècle.

Maintenant, avec le marché du travail en bonne santé, le recrutement est-il particulièrement répandu ? Selon le ministère du Travail français, cinq industries ont connu la plus forte croissance de l’emploi au cours des 12 derniers mois :

Logiciels et technologies de l’information

Une croissance de 4%, soit 79 300 emplois. Alors que de plus en plus d’activités sont menées en ligne, les entreprises de toutes tailles et de presque tous les secteurs ont besoin de concepteurs de sites Web. En effet, ils ont besoin de développeurs d’applications et d’analystes de données. La demande croissante de ces travailleurs a entraîné une explosion des emplois. De plus, hautement rémunérés dans les domaines des logiciels et des services informatiques.

Emplois temporaires

Une croissance de 3,9%, soit 112 400 emplois. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle : une forte augmentation des recrutements temporaires indique que les entreprises bénéficient de plus de demandes de main-d’œuvre. Nous pensons que si la demande augmente, les entreprises vont éventuellement embaucher de nombreux travailleurs permanents. La mauvaise nouvelle est que les entreprises se tournent de plus en plus vers des intérimaires et des sous-traitants et des travailleurs souvent moins bien rémunérés. Ils pratiquent cette méthode pour maintenir leurs effectifs en personnel et maîtriser leurs coûts de main-d’œuvre. Le travail intérimaire a explosé depuis la fin officielle de la récession en juin 2009 et montre peu de signes de ralentissement.

Construction BTP

Une hausse de 2,6% ou 173 000 emplois. La construction résidentielle à la hausse et de nombreux français qui rénovent leurs maisons. Les travailleurs de la construction sont en forte demande. Ce groupe comprend les plombiers, les électriciens et les peintres, ainsi que les personnes qui coulent du béton et construisent des cadres en bois.

Soins de santé

En hausse de 2,2% ou 337 000 emplois. De nombreux emplois dans cette industrie, médecins, infirmières et dentistes sont bien rémunérés. L’un des domaines d’embauche les plus rapides a été celui des aides-soignants à domicile. Néanmoins, certains travailleurs de la santé peuvent gagner une solide rémunération sans diplômes d’études supérieures : les techniciens en rayons X, par exemple, peuvent gagner 60 000 euros par an avec un diplôme BTS.

Éducation

En hausse de 2,2% ou 76 900 emplois. Autre secteur fiable en création d’emplois, l’industrie de l’éducation qui regroupe des enseignants, des directeurs d’école et des chauffeurs de bus. Et il couvre les écoles et collèges privés, ainsi que les services de tutorat.

Partager