Devenir son propre patron et profiter des avantages de se mettre à son compte séduisent de nombreuses personnes. Monter un projet est accessible à tout le monde. À cet effet, le secteur des chaussures est très dynamique en France. Pour ouvrir un magasin dans ce secteur d’activité sans se prendre les pieds dans le tapis, vous devrez respecter SCRUPULEUSEMENT les 4 étapes suivantes :

1. Disposer d’un statut juridique

2. Avoir un concept novateur

3. Choisir le local adéquat et se positionner en ligne

4. Trouver un fournisseur de qualité

On vous explique toutes ces étapes une à une !

1. Disposer d’un statut juridique

Le choix du statut juridique est une étape indispensable dans la création d’une société. En France, il existe des dizaines de statuts juridiques, dont certains s’adressent aux petites structures. L’autoentreprise est-il le moyen le plus simple pour ouvrir une boutique ?

En fait, avec ce statut, les obligations comptables sont moindres et vous bénéficiez d’un régime fiscal avantageux. Toutefois, ce statut ne met pas à l’abri le patrimoine personnel du propriétaire. C’est pourquoi certaines personnes se tournent vers la création de société sous les statuts SARL ou SAS.

2. Avoir un concept novateur

Avec les milliers de commerces en ligne actuels, il est important de disposer d’un concept novateur pour se démarquer de la concurrence. Les premiers détails que le client retient sont la localisation de la boutique, la décoration et la vitrine. Il est important de miser sur ces trois aspects pour vous distinguer des autres enseignes.

Par ailleurs, il est plus intéressant de choisir une spécialisation pour marquer les esprits. Vous pouvez, par exemple, ouvrir une boutique spécialisée dans les chaussures italiennes ou dans les chaussures pour les femmes qui ont une grande pointure.

3. Choisir le local adéquat et se positionner en ligne

Trouver un local est la prochaine étape dans la création d’une boutique de chaussures. Pour cela, vous avez deux choix : être locataire ou propriétaire. Il vous revient d’étudier la rentabilité de ces deux options. Pour devenir propriétaire sans avoir trop de charges, achetez le local avec vos finances personnelles, puis louez-le à l’entreprise. L’autre option est que la société en devienne directement le propriétaire.

Outre l’existence d’un local physique, vous devrez également avoir une présence en ligne. Dans cette optique, la création d’un site web et la présence sur les réseaux sociaux sont essentielles pour accroître votre visibilité. Il s’agit des moyens les moins coûteux pour promouvoir votre boutique et vous faire connaître rapidement.

4. Trouver un fournisseur de qualité

Après ces étapes, vous devez aussi trouver un grossiste d’accessoires de mode. À noter que dans ce cas, il s’agit d’une enseigne qui vend des produits en grande quantité à un prix abordable. Dans cette optique, vous devez vérifier si l’établissement pratique réellement un prix de gros.

Ensuite, vous devez identifier si le grossiste en question ne vend pas des contrefaçons. Enfin, prenez en compte les coûts de l’emballage et de transport ainsi que les frais bancaires avant de fixer votre prix d’achat.